0

FR

PORTRAIT

Myra Taguelmint est une architecte parisienne dont la délicatesse apparente masque une détermination hors normes. Sa formation et sa vaste culture en font un personnage aux sources d’inspirations multiples et intarissables. Après 10 ans d’exercice de l’architecture, avec des réalisations de haut vol à son actif, elle décide de s’engager dans les accessoires de mode. Avec conviction, Myra définit son propre vocabulaire stylistique et crée sa marque qu’elle baptise: Boudoir des Lubies.

Portrait
Concept

CONCEPT

Mêlant les codes de l’architecture à ceux de la mode, Myra imagine des sacs-écrins à la géométrie variable, qu’elle a la magie de revisiter chaque saison. Principalement basé sur un concept de rabats interchangeables, les modèles signés Boudoir des Lubies se reconnaissent à leurs finitions uniques. La feuille d’or illumine la patte d’autruche et le python se colore de teintes inventées. Un alliage, d’or et d’argent, à la subtile pâleur, personnalise les fermoirs et les chaînes des bandoulières. Chaque référence porte le nom d’une rue de Paris (Varenne, Odéon, Capucine, etc), évocateur pour Myra, d’heureux souvenirs ou de belles inspirations architecturales.

SAVOIR-FAIRE

Myra est une amoureuse de l’exceptionnel et de la rareté. Son premier sac, à rabats interchangeables, lui a demandé 3 ans de mise au point. C’est avec la même application qu’elle est partie sélectionner, en Italie, les meilleurs fournisseurs de cuir. Puis se fut le tour des peaux sauvages, dénichées dans des fermes du bout du monde. Toujours dans un esprit de perfection, Myra n’use que de couleurs et dorures, déposées à la main. Enfin, pour répondre à une volonté de fabrication irréprochable Myra travaille, main dans la main, avec un atelier de maroquinerie au prestigieux label d’Entreprise du Patrimoine Français.

Savoir-faire